Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Développement durable et Évaluation environnementale

1ères assises territoriales de lutte contre le gaspillage alimentaire en Nouvelle-Aquitaine

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 décembre 2016

Agir contre le gaspillage alimentaire :

Le gaspillage alimentaire constitue un enjeu complet et complexe puisqu’il peut impacter le social, l’économique et l’environnemental. Par ailleurs, il contribue à porter atteinte au droit fondamental de chaque être humain à se nourrir dans la dignité, notamment par la garantie de la disponibilité et de l’accessibilité aux ressources alimentaires.

Différents dispositifs réglementaires actés :

Le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire proposé le 14 juin 2013 par le gouvernement a pour objectif de diviser par deux, d’ici 2025, le gaspillage alimentaire en France, et ce sur l’ensemble de la chaîne alimentaire.

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte d’août 2015 et la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire du 11 février 2016, inscrivent désormais des dispositions contribuant à atteindre cet objectif dans le code civil, le code de l’environnement et le code du commerce.

Des initiatives et des acteurs en région :

Au-delà des services de l’État (DREAL, DRAAF, ARS), de ses établissements publics (ADEME), des collectivités territoriales (Région, départements, communautés d’agglomération…) ou encore de la sphère associative, différentes structures, réseaux ou espaces collaboratifs se constituent pour insuffler dans les territoires des démarches à même de contribuer à la résorption ou à la réduction du gaspillage alimentaire local.

C’est dans cette logique que le Réseau pour Éviter le Gaspillage Alimentaire de la région Aquitaine a été créé en septembre 2013. À l’échelle de la Nouvelle Aquitaine, il a désormais pour but de rassembler les acteurs de terrain en vue de favoriser les échanges d’expériences.

Le 6 décembre dernier s’est déroulée la journée limousine des 1ères assises territoriales de lutte contre le gaspillage alimentaire en Nouvelle-Aquitaine, qui a réuni plus de 80 personnes.

Trois temps structuraient le programme :

  • une plénière permettant aux principaux acteurs de présenter leur implication et leur actualité,
  • un speed meeting favorisant les rencontres interactives autour de retours d’expérience de porteurs de projets,
  • des ateliers participatifs.

La DREAL était représentée par la Mission Développement Durable qui, par l’intermédiaire de Béatrice BRAC, a valorisé le kit pédagogique sur le gaspillage alimentaire, très régulièrement utilisé par les associations et les établissements scolaires, et Nathalie DEREDEMPT qui a présenté l’étude en cours sur la gouvernance alimentaire, ensemble des coopérations territoriales sur la question alimentaire, menée en partenariat avec la DRAAF et l’ARS.

Séance plénière
Séance plénière
DREAL NA-MDD
Speed meeting
Speed meeting
DREAL NA-MDD