Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Aménagement Habitat Construction Sites Paysages
 

Conférence régionale du bâtiment durable

 
 

Conférence régionale du bâtiment durable - 6 octobre 2015

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 mars 2016

Compte tenu des enjeux que représente le secteur du bâtiment dans la nouvelle loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et dans l’activité de nos territoires, la préfecture de région et le conseil régional ont co-animé une « Conférence régionale du bâtiment durable » le 6 octobre 2015, à Poitiers.

Madame la Préfète et Monsieur le Président du Conseil régional ont ouvert la séance devant les représentants des structures suivantes :
Le Conseil régional, Grand Poitiers, Grand Angoulême, le Conseil économique, social et environnemental régional, la FFB, la CAPEB, la SCOP BTP, la chambre régionale des métiers, les universités de Poitiers et de La Rochelle, la fédération des banques, l’agence régionale pour les travaux d’économies d’énergie, l’union nationale de la propriété immobilière de la Vienne, l’ordre des architectes, l’agence régionale d’évaluation environnement-climat, la cellule économique régionale de la construction, l’association de cohérence environnementale en Vienne, le Cluster éco-habitat, l’association régionale des organismes sociaux pour l’habitat, le centre régional des énergies renouvelables, Cerqual-Qualitel, Futurobois, l’établissement public foncier, l’INSEE, l’ADEME, le rectorat, Le CEREMA Sud-Ouest, les DDT de la Charente, des Deux-Sèvres et de la Vienne, la DIRECCTE, la DREAL.

Dans la continuité du Comité régional du bâtiment durable, cette rencontre était l’occasion d’échanger sur le pacte de soutien au bâtiment, la loi de transition énergétique pour la croissance verte, le plan de rénovation énergétique de l’habitat avec les plates-formes locales de la rénovation de l’habitat, l’agence régionale pour les travaux d’économie d’énergie et la rénovation des parcs sociaux public et privé, les études en cours sur la construction bois et la qualité environnementale, enfin, un point a été fait sur les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP).

Vous trouverez ci-dessous les différents documents présentés en conférence :

À l’occasion de cette rencontre, les partenaires ont pu s’exprimer :

  • Les professionnels du bâtiment observent un arrêt de la dégradation. Les formations dans lesquelles ils se sont engagés n’ont pas permis de relancer massivement et rapidement l’activité. Plusieurs freins sont identifiés : un manque de lisibilité des multiples dispositifs pour les clients, principalement chez les propriétaires âgés et la diminution des dotations des collectivités locales. Les élus tardent à lancer les travaux d’accessibilité de leur patrimoine. Il s’agit pourtant d’un domaine générateur d’activités.
  • Les propriétaires immobiliers de la région regrettent de ne pas avoir été associés à la mise en place de l’outil régional Artéé. Par ailleurs, les aides du FEDER sont réservées aux logements sociaux publics, alors que pour le seul département de la Vienne, ce sont plusieurs milliers de logements qui sont dégradés et qui mériteraient une rénovation.
  • Le secteur bancaire confirme un début de reprise. Les échanges avec les promoteurs font émerger des projets. Artéé devrait permettre de fédérer et rendre plus lisible les divers dispositifs d’aides. Concernant l’éco-PTZ, les banques qui se sont engagées à le distribuer continueront à le promouvoir.
  • Les architectes rappellent que la profession a sa place dans tous ces dispositifs d’accompagnement. Les architectes peuvent apporter une nouvelle dimension aux projets. Une valeur ajoutée qui peut donner envie aux ménages, leur permettre de franchir le pas et de déclencher l’acte de construire.

Mme la Préfète indique que la situation s’améliore, même s’il ne s’agit pas pour autant d’un important redémarrage de l’activité. Elle précise qu’une information claire et lisible est effectivement essentielle pour le particulier.
Par ailleurs, ce n’est pas la baisse des dotations aux collectivités qui ralentit l’activité, c’est plus un état d’esprit.
Concernant les architectes, ils ne sont pas oubliés dans les débats, ils font partie des acteurs du secteur et cette instance régionale leur permet notamment de s’exprimer.

M. le Président du Conseil régional précise que les propriétaires âgés doivent faire l’objet de toutes les attentions, notamment sur le reste à charge pour financer les travaux. Le dispositif de tiers financement devrait contribuer à solutionner cette problématique.
Concernant les collectivités locales, les élus doivent effectivement avoir l’esprit d’entreprendre et faire preuve de volontarisme. Sur un patrimoine bâti, ce qui coûte, c’est de ne rien faire.
Quant à Artée, sa mise en place commence dans un premier temps sur des territoires ciblés, tous les acteurs locaux y seront associés.

Mme la Préfète a remercié les participants de cette rencontre riche en présentations. Elle a précisé que toutes celles-ci seront disponibles sur le site internet de la DREAL.

Pour en savoir plus
Accès aux études complètes :