Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Connaissance et analyse des territoires
 

Études & publications

"informer, partager, diffuser"

Pour consulter ou télécharger les études ou publications sur les différentes thématiques traitées par la DREAL Nouvelle-Aquitaine :

- Sélectionner une thème dans le menu déroulant
- Cliquer sur le lien pour télécharger le document


 
 

Aménagement, habitat, construction, sites, paysages

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 mai 2017 (modifié le 18 juillet 2019)

Retrouvez les dernières publications statistiques de la DREAL

. Occupation du parc locatif social en Nouvelle-Aquitaine - Baisse de la mobilité des ménages dans le parc locatif social en 2017
. La commercialisation des logements neufs par les promoteurs - Un marché nettement moins dynamique en 2018
. La construction neuve de logements - Repli des mises en chantier en 2018
. Le prix des terrains bâtis - 50 % de plus en cinq ans
. Le parc locatif social - 297 800 logements au 1er janvier 2018
. Transition écologique - Un parc social plus économe en énergie


  (nouvelle fenetre)
. Parc locatif : un rôle majeur dans les trajectoires résidentielles - étude réalisée en partenariat entre la DREAL et l’INSEE

La mobilité résidentielle en Nouvelle-Aquitaine décroît avec l’âge, modulée tout au long du cycle de vie par les transitions familiales, l’accès à la propriété ou la recherche d’emploi.


Les déménagements dépendent également du niveau de vie des ménages, et la contrainte des revenus s’exerce pour tous les changements de statut résidentiel.

L’accès à la propriété reste à la fois tributaire des tensions foncières et du niveau de vie des acquéreurs. Ainsi, ces derniers se répartissent différemment d’une aire urbaine à l’autre.

Le parc locatif libre concerne, à tout âge, pas moins de 40% des déménagements. Plus souple d’accès, il constitue fréquemment une alternative dans la mobilité résidentielle, particulièrement pour les jeunes quittant le domicile familial.


Insee_Analyses_50_janvier 2018_page1  (nouvelle fenetre) . En Nouvelle-Aquitaine, les banlieues et les couronnes des aires urbaines bénéficient de l’attractivité de la région - étude réalisée en partenariat entre la DREAL et l’INSEE

Urbains, périurbains ou plus éloignés des villes, tous les types d’espaces de la Nouvelle-Aquitaine gagnent des habitants au jeu des migrations avec les autres régions.


Les déménagements internes à la région bénéficient d’abord aux banlieues et couronnes de ses grandes aires urbaines, et se font surtout au détriment des villes-centres.

Ces dernières constituent un pivot dans les migrations, un territoire préférentiel des échanges à l’arrivée comme au départ.

Pour accéder aux données qui ont servi à réaliser le schéma "Les villes-centres, pivot des migrations résidentielles" (figure 3 de l’étude) ainsi qu’à la déclinaison de ces données pour chacune des grandes aires urbaines, cliquez ici (format ods - 85.9 ko - 22/01/2018) et penser à activer la macro liée à ce fichier.

Etudes et publications antérieures :
L’identification d’une armature urbaine en Nouvelle-Aquitaine - Contexte, méthode et résultats (format pdf - 3.3 Mo - 03/01/2018)
Les EPCI de la Nouvelle-Aquitaine en quelques indicateurs (zonage au 1er janvier 2017) (format pdf - 901.4 ko - 26/07/2017)
Des lieux de travail distants de plus de 30 km pour un couple bi-actif sur cinq (format pdf - 1.8 Mo - 01/06/2016) - étude réalisée en partenariat entre la DREAL et l’INSEE
Gestion économe de l’espace en Poitou-Charentes - Quels indicateurs pour la planification intercommunale
Les leviers d’action pour réinvestir les villes et les bourgs en Poitou-Charentes
Observatoire régional du marché de la construction bois - septembre 2015




Retrouvez ici les autres études et publications disponibles.