Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Déplacements, infrastructures, transports
 

Le permis de conduire

Les modalités de passage du "premier" examen de France.
 
 
 

En 2019, des formations post-permis spécialement pour les conducteurs novices permettant de réduire le délai probatoire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 27 novembre 2018 (modifié le 18 décembre 2018)

Le décret n°2018-715 du 3 août 2018 introduit dans le code de la route la possibilité d’une formation post-permis exclusivement réservée aux conducteurs novices.

Les personnes concernées par cette formation post-permis
Cette formation complémentaire s’adresse uniquement aux titulaires d’un premier permis (A1,A2, B1 ou B) entre les 6ème et 12ème mois qui suivent son obtention. Elle a pour objectif de faire diminuer l’accidentalité, très élevée au cours des premiers mois qui suivent l’obtention du permis de conduire. Plusieurs expériences similaires menées dans d’autres pays (Autriche, Finlande) ont démontré l’efficacité de cette formation, notamment sur la réduction des accidents.

Cette mesure sera effective en France à compter du 1er janvier 2019.

Cette formation sera dispensée exclusivement par une école de conduite détentrice d’un label reconnu par les services de l’État et sa durée est limitée à une seule journée (7 heures).

Réduction du délai probatoire

Selon l’article L 223-1 du code de la route, si le titulaire d’un premier permis de conduire a suivi la formation complémentaire, le délai probatoire sera réduit de :
- 3 à 2 ans pour le titulaire d’un permis B traditionnel.
- 2 ans à 1 an et demi pour un novice qui a suivi l’apprentissage anticipé à la conduite (AAC).
Le conducteur novice ne doit avoir commis, durant ce délai, aucune infraction ayant donné lieu à retrait de points ou ayant entraîné une mesure de restriction ou de suspension du droit à conduire.

La nouvelle épreuve du "code de la route"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 août 2016

Depuis le 2 mai 2016, 1 000 nouvelles questions constituent la banque de l’épreuve théorique générale (ETG) du permis de conduire. Ce sont 300 de plus que dans la précédente, et toutes sont nouvelles.

Toutes les informations ici

Les résultats de l’examen

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 août 2016

Les candidats au permis de conduire, qui le souhaitent, ont désormais accès à leur résultat d’examen en ligne, 48 heures après le passage de l’épreuve pratique de conduite. Il leur suffit de se connecter à leur espace personnel en renseignant le numéro de dossier transmis lors de leur inscription à l’examen, leur date de naissance et leur catégorie de permis.

Ici


En cas d’échec, le certificat émis porte la mention « insuffisant ». Dans ce cas les candidats sont informés des raisons et des pistes d’amélioration indiquées dans leur bilan de compétences.

Les candidats reçus, dont le résultat est « favorable », ont la possibilité de télécharger directement leur Certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) ou de le récupérer auprès de leur école de conduite.

Ce document tient lieu de permis de conduire sur le territoire national au regard des forces de l’ordre en attendant la délivrance du permis de conduire définitif. Il est valable quatre mois, à dater du jour de l’examen, et doit être accompagné d’un titre justifiant de son identité.

En cas de contrôle, ce certificat peut être présenté sur smartphone, sur tablette ou dans sa version imprimée.

Les différentes catégories du permis de conduire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 août 2016

L’ Union européenne impose (3e directive du 20 décembre 2006) aux États-membres une harmonisation des 130 modèles de permis de conduire existants à partir du 19 janvier 2013. Certaines catégories de permis de conduire existantes sont modifiées et six nouvelles catégories sont créées.

A partir du 19 janvier 2013, le permis rose en trois volets présentera les nouvelles catégories de permis.
Les nouveaux permis délivrés seront valides 15 ans (5 ans pour les poids lourds et les transports en commun).
Le permis à points reste en vigueur.

Pour en savoir plus…