Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Transition énergétique Changement climatique

Le Schéma régional du Climat, de l’Air et de l’Énergie (SRCAE) a été approuvé le 23 avril 2013

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 janvier 2017

Crédit photo : DREAL Limousin Le Schéma régional du Climat, de l’Air et de l’Énergie (SRCAE) du Limousin a été approuvé par l’assemblée plénière du Conseil régional le 21 mars 2013 et arrêté par le préfet de région le 23 avril 2013.

Le Limousin dispose ainsi d’un cadre stratégique et prospectif à moyen et long termes qui définit des objectifs et des orientations stratégiques pour la région dans les domaines :

  • de la maîtrise de la demande énergétique,
  • du développement des énergies renouvelables,
  • de la réduction des émissions de polluants atmosphériques et de gaz à effet de serre,
  • de l’adaptation au changement climatique.

Ce schéma permettra de renforcer et de montrer la cohérence des actions territoriales et l’articulation de celles-ci avec les engagements nationaux et internationaux de la France.
Il permet ainsi à l’ensemble des acteurs de disposer d’un cadre de cohérence « Climat, Air, Énergie », notamment les collectivités en charge d’un plan climat énergie territorial (PCET).

Les objectifs fixés par le scénario cible du SRCAE du Limousin sont les suivants à l’horizon 2020 :

  • réduction de 25 % des consommations énergétiques,
  • réduction de 18 % des émissions de gaz à effet de serre,
  • une production d’énergies renouvelables à hauteur de 55 % des consommations régionales.


Le SRCAE se compose notamment des documents suivants :

  • une partie diagnostic présente les enjeux et la situation régionale en termes de consommation et production d’énergie, d’émission de gaz à effet de serre, de vulnérabilité climatique et de qualité de l’air,
  • une partie scenarii et définitions des objectifs régionaux pour 2020 et 2050 en matière de production d’énergies renouvelables, de diminution de la consommation énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • une partie orientations présente 17 orientations et leurs 44 sous-orientations en vue d’atteindre les objectifs pour 2020 et 2050, dont 9 orientations sectorielles (bâtiment, transport, agriculture, forêt, activités économiques), 6 orientations transversales (aménagement du territoire et urbanisme, énergies renouvelables, adaptation au changement climatique, qualité de l’air) et 2 orientations définissant le cadre du suivi et de la mise en œuvre concrète du SRCAE. Un effort particulièrement important en matière d’efficacité énergétique est prévu dans le secteur du bâtiment.

Les PCET doivent être compatibles avec ces orientations et les objectifs du SRCAE. Ces plans doivent être pris en compte par les schémas de cohérence territoriale (SCoT) et les plans locaux d’urbanisme (PLU).

Il comporte en annexe le Schéma Régional Éolien (SRE) élaboré conjointement par l’État et la Région selon les dispositions de la loi portant engagement national pour l’environnement du 12 juillet 2010.




Télécharger :