L’abaissement de l’âge minimal pour le permis "transport en commun"

1) L’abaissement à 18 ans.

L’arrêté prévoit un abaissement à 18 ans (au lieu de 21 ans) pour les véhicules D1 ou D1E conduits sur le territoire national, et pour les véhicules des catégories D ou DE sur le territoire national, à condition que le véhicule circule sans passager ou utilisé sur des services réguliers de moins de 50 km.
En ce qui concerne les services de transport scolaire, un arrêté des ministres chargés des transports et de la sécurité routière fixe les mesures spécifiques d’accompagnement du conducteur âgé de moins de 20 ans que l’employeur doit mettre en place.

2) L’abaissement à 20 ans.

L’arrêté prévoit un abaissement à 20 ans (au lieu de 21 ans) pour les véhicules des catégories D ou DE conduits exclusivement sur le territoire national.

Cette réforme était réclamée par la Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) pour pallier la pénurie de conducteurs, notamment dans le transport scolaire.
L’Association nationale pour l’amélioration du transport scolaire de l’enseignement public (ANATEEP) est satisfaite de la publication de cet arrêté car il permet de concilier la nécessité d’un meilleur accès des jeunes à la profession tout en s’assurant de la viabilité sécuritaire du dispositif.

Partager la page

S'abonner