Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transition énergétique Changement climatique

Projet d’interconnexion électrique France-Espagne "Golfe de Gascogne" : Fuseau modifié dans les Landes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 septembre 2021 (modifié le 24 septembre 2021)

Du fait des instabilités des fonds marins constatées en 2019 autour du Gouf de Capbreton, canyon sous-marin s’ouvrant à quelques encablures du port de Capbreton, aucun tracé maritime ne s’est finalement avéré techniquement envisageable dans ce secteur pour le projet d’interconnexion électrique « Golfe de Gascogne ». Cette impossibilité a d’ailleurs été confirmée par un expert indépendant.

À l’issue d’une phase d’études et de concertations avec le public, les élus, les associations et les services de l’État, la ministre de la Transition écologique a validé le 7 septembre 2021, sur proposition de la préfète de région, le fuseau de contournement terrestre du Gouf de Capbreton. Cette modification du fuseau de moindre impact de la liaison dans les Landes présente deux nouveaux atterrages et un nouveau fuseau terrestre de 27 km sur les communes de Seignosse, Soorts-Hossegor, Angresse, Bénesse-Maremne et Capbreton.

Cette nouvelle étape permet à RTE de poursuivre les études détaillées nécessaires à la phase d’élaboration de l’étude d’impact qui, au travers de la séquence Éviter Réduire Compenser, permettra de déterminer le tracé exact de la liaison à l’intérieur du fuseau validé.

RTE déposera les dossiers d’autorisations nécessaires au projet, notamment une demande d’autorisation environnementale, une demande de concession d’utilisation du domaine public maritime et une demande de déclaration d’utilité publique d’ici la fin de l’année 2021. Ces demandes feront l’objet d’une enquête publique unique prévue en 2022 au cours de laquelle les personnes intéressées pourront s’exprimer.

In fine, il est prévu de doubler au plus vite les capacités d’échange d’électricité entre la France et l’Espagne. La mise en service de ce nouvel ouvrage est prévue en 2027. Ainsi, un réseau électrique européen pleinement interconnecté constituera l’une des conditions clés pour poursuivre la transition énergétique et garantir la disponibilité d’une énergie sûre, accessible et durable au sein de l’Union européenne.

Toutes les informations sur la concertation avec le public et le continuum de cette concertation sont disponibles sur le site dédié d’INELFE, société mixte constituée par RTE et RÉE, son homologue espagnol.