Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Patrimoine naturel

Contenu

 

Eau, milieux aquatiques et ressources minérales

L’eau et les milieux aquatiques constituent un patrimoine naturel d’une grande richesse, qu’il est de notre responsabilité de préserver. L’ambition doit être de concilier cet objectif et la satisfaction de tous les usages liés à l’eau.
Loire, Charente, Dordogne, Garonne, Adour, leurs affluents et autres fleuves côtiers, après avoir irrigué le territoire régional, se conjuguent pour enrichir le golfe de Gascogne par l’apport de leurs eaux et sédiments.

Carte de la région La région Nouvelle-Aquitaine inscrit son territoire dans deux grands bassins hydrographiques :

  • 29% en Loire-Bretagne (LB)
  • 71% en Adour-Garonne (AG).

La région présente des milieux aquatiques diversifiés : tourbières des contreforts du Massif central, gaves pyrénéens, vallées alluviales, courants côtiers, zones humides littorales, lacs et étangs, pertuis charentais, bassin d’Arcachon, estuaire de la Gironde…
La partie de la région littorale reçoit les eaux issues de grands bassins versants, excédant largement son territoire.
La géologie de la région se partage entre trois grands domaines : le domaine sédimentaire (Bassin parisien et Bassin aquitain), le domaine de socle du Massif central et le domaine pyrénéen. Il s’ensuit une grande diversité de très nombreux réservoirs aquifères, libres ou captifs, sédimentaires, alluvionnaires, des socles, karstiques … Dans les domaines pyrénéens et socle du Massif Central, les ressources en eau souterraine sont très inégalement réparties et généralement assez peu importantes sauf localement au niveau des formations calcaires karstiques. Le domaine sédimentaire alterne des nappes libres en surface et à la périphérie des bassins avec des nappes captives en profondeur. Le seuil du Poitou désigne la limite séparant le bassin parisien du bassin aquitain, les aquifères y sont composés de formations sédimentaires.
Les ressources minérales abondantes au niveau de la région sont inégalement réparties entre centres de production et de consommation. Une recherche d’optimisation entre ces deux composantes, la promotion de modes de transport économes en émission de CO2, la préservation du patrimoine naturel guideront la construction du futur schéma régional des carrières.

 
 
 
 

Pied de page

Site mis à jour le 27 juin 2017
Plan du siteSaisir les services de l’ÉtatInfos éditeurs et mentions légalesLien cassé | Authentification |Flux RSS