Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Déplacements, infrastructures, transports

France logistique 2025, stratégie nationale et gouvernance

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 octobre 2017

Suite aux travaux de la Conférence Nationale sur la Logistique du 8 juillet 2015 qui se sont poursuivis par une réflexion collective entre l’État, les collectivités territoriales, les entreprises du secteur et d’autres acteurs de la profession (formation, enseignement…), la stratégie France Logistique 2025 a été présentée en mars 2016 par le gouvernement, avec un plan d‘actions de l’État.

Faire de la France un pays leader dans le domaine de la logistique, facteur déterminant de compétitivité et de la transition énergétique pour la croissance verte et le climat, tel est l’objectif de cette stratégie nationale qui repose sur cinq axes :

  • Faire de la plate-forme France, une référence mondiale en encourageant la dynamique logistique sur tout le territoire ;
  • Développer le capital humain et faciliter la lisibilité de l’organisation logistique ;
  • Faire de la transition numérique un vecteur de performance logistique ;
  • Utiliser la logistique comme levier de transformation des politiques industrielles et de transition énergétique ;
  • Instaurer et animer une gouvernance intégrée de la logistique.

Un document cadre recense les principales mesures identifiées par les acteurs pour faire progresser ce secteur. Ce document constitue une base sur laquelle les acteurs concernés, à tous les niveaux, par les enjeux de la logistique peuvent s’appuyer pour définir, renforcer, approfondir ou orienter leurs actions. Performance, innovation et territorialisation sont donc les maîtres-mots de cette feuille de route qui s’appuie sur 3 piliers :

  • Une force attractive et humaine
    • Faire de la logistique un système performant pour la compétitivité de la France dans la concurrence internationale.
    • Promouvoir et développer le capital humain dans le secteur de la logistique et de la supply chain.
  • Une force territorialisée et en réseau
    • Accélérer, organiser, sécuriser et valoriser la production et la gestion des flux d’informations.
    • Développer l’offre multimodale de transport.
    • Développer la performance, la massification et la complémentarité des modes de transports pour une logistique durable et compétitive.
    • Faire de la logistique un atout territorial.
    • Accompagner le développement d’une logistique urbaine durable.
    • Simplifier l’action publique tout en assurant un environnement concurrentiel loyal.
  • Une force durable et innovatrice
    • Bâtir une logistique responsable et durable.
    • Bâtir une logistique moderne et connectée.

L’appropriation de la dimension logistique à toutes les échelles du territoire est également un enjeu majeur pour faire de la logistique d’aujourd’hui et de demain un levier de l’économie et de l’emploi en France. Les collectivités territoriales ont un rôle important à jouer, et particulièrement les Régions, ce qui a amené à la signature, le 27 juin 2016, d’une plate-forme État-Régions qui contient des engagements communs pour prendre en compte au mieux les enjeux de logistique, de fret, et de développement local.

Pour poursuivre cette dynamique avec l’ensemble des parties prenantes, le Gouvernement a installé le 21 mars dernier, le conseil d’orientation et de suivi de la stratégie nationale, une instance de concertation qui rassemble tous les acteurs de la logistique (parlementaires, collectivités territoriales, représentants professionnels, organisations patronales et syndicales).

Alimentée par les retours d’expérience, elle a pour objectif d’assurer le suivi des actions menées par l’ensemble des parties prenantes dans le cadre de la feuille de route France logistique 2025.

Pour plus d’informations :http://www.developpement-durable.gouv.fr/france-logistique-2025

Le document-cadre