Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Aménagement Habitat Construction Sites Paysages
 

L’offre de logement intermédiaire en Nouvelle-Aquitaine

 
 

Accession sociale et intermédiaire à la propriété

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 juillet 2019 (modifié le 7 novembre 2019)

La DREAL a réalisé en 2019, avec le bureau d’études Adéquation, une étude sur le développement de l’accession sociale et intermédiaire à la propriété. Sur certaines territoires où les prix de vente sont élevés, pouvoir offrir des logements en accession à des niveaux de prix abordables est un enjeu pour les ménages aux ressources moyennes.

Le développement d’une offre de logements territorialisée en accession sociale et intermédiaire

Le renforcement de l’offre de logement à des niveaux de prix dits intermédiaires est un enjeu sur certains territoires de la région Nouvelle-Aquitaine pour répondre aux besoins des ménages aux ressources moyennes et contribuer ainsi à la réalisation de leurs parcours résidentiels.

La région Nouvelle-Aquitaine présente des situations variées concernant le marché de l’habitat :

  • des agglomérations importantes ou moyennes en forte expansion sur lesquelles l’immobilier est tendu voire très tendu,
  • des villes en stagnation voire en déprise démographique.

L’enjeu, pour tous les acteurs du logement, est de favoriser les conditions devant être réunies pour justifier du développement d’une offre intermédiaire adaptée aux besoins des territoires de la région.

La DREAL Nouvelle-Aquitaine a ainsi engagé en 2018 une démarche globale sur le logement intermédiaire dans la région ciblée sur l’accession sociale et intermédiaire. Les logements locatifs intermédiaires feront l’objet d’une analyse à partir de 2020.

Cette démarche s’est concrétisée en 2018 par une réflexion au sein d’un groupe de travail constitué de services de l’État et par l’engagement d’une étude sur l’accession sociale et intermédiaire confiée au bureau d’études Adéquation.
Des entretiens et des ateliers de travail ont été menés avec une trentaine de collectivités identifiés (EPCI), des acteurs du logement et de l’aménagement ainsi que les services de l’État.