Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 

La Sèvre Niortaise et la Vendée

La Sèvre Niortaise prend sa source à Sepvret, au Nord-Est du plateau de Melle, à une altitude supérieure à 150 m. Son cours constitue l‘ « artère centrale » du marais Poitevin, sur 150 km de parcours jusqu’à l’estuaire dans la Baie de l’Aiguillon.

La pente est plus élevée de sa source jusqu’au bourg de la Saint-Herblain puis, jusqu’à Niort, son profil s’adoucit. La Sèvre entre ensuite dans son marais mouillé, zone inondable, constitué de différents biefs dont la pente est très faible. Plus éloignés du lit mineur, les marais desséchés sont protégés par des digues et de nombreux canaux de drainage. Cependant, le marais desséché reste soumis au risque d’inondation, notamment par l’effet conjugué de la marée, des surcotes marines et des crues de la Sèvre.

La Vendée prend sa source dans le département des Deux-Sèvres. Elle parcourt environ 70 km de sa source jusqu’à sa confluence avec la Sèvre Niortaise. Elle s’écoule à travers une zone de bocage vallonnée et son régime d’écoulement est influencé par les barrages.

Les crues les plus importantes du bassin amont de la Sèvre Niortaise ont été celles de janvier 1936, décembre 1982 et janvier 1995. Les débits de crues de la Sèvre Niortaise, à Niort, sont les suivants :
Période de retour 10 ans : environ 200 m3/s
Période de retour 100 ans : environ 450 m3/s
A l’exutoire, le débit de crue de retour 5 ans est d’environ 200 m3/s.

Les enjeux humains sur le bassin de la Sèvre Niortaise concernent particulièrement quelques communes significatives (La Crèche, Saint-Maixent-l’Ecole, Mauzé-sur-le-Mignon, Niort, Coulon, Magné, Sansais, Marans, l’Ile d’Elle).
Sur la Vendée, un pôle concentre les populations : Fontenay-le-Comte. L’enjeu principal s’articule autour du risque de rupture du barrage de Mervent (d’un volume de 8.3 Mm3) et fait l’objet d’un plan de secours spécialisé qui concernerait 3 500 personnes en cas d’évacuation. La commune de Chaix est également une commune à enjeux concernée par ce risque.
Les débits sortants du barrage de Mervent ont un impact relativement limité sur les crues de la partie aval du bassin de la Sèvre Niortaise.

Les cartes des tronçons Vigicrues

La Sèvre Niortaise Amont
La Sèvre Niortaise Aval

Les stations affichées dans Vigicrues

- La Sèvre Niortaise Amont
Saint Maixent l’Ecole (Sèvre Niortaise)
Saint Maixent l’Ecole [Pont de Ricou] (Sèvre Niortaise)
Niort (Sèvre Niortaise)
Niort [La Tiffardière] (Sèvre Niortaise)
Magné (Sèvre Niortaise)
Moulin des Isles (Le Chambon)
Azay le Brulé [Pont de Bédane] (Le Chambon)
Saint Ouenne [Optolerie] (L’Egray)

- La Sèvre Niortaise Aval
Marans [Pont SNCF] (Sèvre Niortaise)
Foussais Payré (La Vendée)
Pissotte (La Vendée)
Antigny (La Mère)