Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Connaissance et analyse des territoires

Le photovoltaïque en Nouvelle-Aquitaine

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 novembre 2021 (modifié le 24 janvier 2022)

. Production d’électricité photovoltaïque sur délaissés et parkings : Des surfaces potentielles insuffisantes pour les objectifs 2030 - Focus sur n°55 (format pdf - 649.5 ko - 24/01/2022)
Cette publication a été révisée le 24/01/2022 par l’ajout de précisions apportées dans le sur-titre et le chapô. Ces précisions concernent la nature et la contenance minimale du foncier exploré, et les voies complémentaires à promouvoir.

Méthodologie d’identification de sites potentiels associée - Focus sur Hors série (format pdf - 162.6 ko - 24/11/2021)

Pour contribuer au développement de la production électrique d’origine photovoltaïque, la connaissance de sites potentiels non bâtis est un préalable. Des travaux menés par la DREAL Nouvelle‑Aquitaine en partenariat avec les DDT-M ont permis d’identifier 4 663 sites parmi les délaissés et les parkings de plus de 2 900 m² pour une superficie de 3 721 hectares. La Gironde concentre 21 % de cette superficie. Près de 4 hectares sur 10 se situent dans les 10 EPCI les plus peuplés. Avec 18 % de l’ensemble, les sites de plus d’1 hectare sont relativement peu nombreux. Mais ils représentent près de la moitié de la surface régionale.

Néanmoins, la vérification terrain d’un échantillon de délaissés réduit les superficies mobilisables à près de 700 hectares. Ajoutées à celles des parkings et à d’autres terrains qui ont été identifiés par l’ADEME, elles ne permettront pas d’atteindre les objectifs régionaux de production du photovoltaïque d’ici 2030. D’autres solutions devront donc être investiguées.


. Photovoltaïque au sol : 39 km² d’espaces forestiers, agricoles ou naturels utilisés en douze ans - Focus sur n°54 (format pdf - 1.1 Mo - 17/09/2021) - étude réalisée en partenariat avec la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de Nouvelle-Aquitaine.
Près de 63 000 autorisations d’urbanisme mentionnant l’implantation de panneaux photovoltaïques ont été délivrées entre 2009 et 2020 en Nouvelle-Aquitaine. La grande majorité d’entre elles concerne des projets en toiture sur maison individuelle, bâtiment agricole ou encore en ombrière de parking sans incidence sur la consommation d’espace naturel, agricole ou forestier.

En revanche l’emprise des grandes installations photovoltaïques au sol, moins nombreuses mais plus puissantes, est évaluée à 43 km² fin 2020. La majeure partie, soit 39 km², est prise sur les espaces forestiers, agricoles ou naturels. Les autres grandes installations ont été développées par la réhabilitation de sites déjà artificialisés.