Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Transition énergétique Changement climatique

Le transport d’électricité

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 décembre 2018 (modifié le 13 décembre 2018)

  (nouvelle fenetre)

Gestionnaire du réseau public de transport d’électricité français. L’État a concédé à la société RTE EDF Transport SA jusqu’au 31 décembre 2051, le développement, l’entretien et l’exploitation du réseau public de transport d’électricité.

Ce réseau est constitué de la quasi-totalité des lignes exploitées à une tension supérieure à 50 000 volts sur le territoire métropolitain continental, ce qui représente plus de 100 000 km de lignes, quelque 4 000 postes électriques et 47 interconnexions.

Le réseau achemine l’électricité entre les producteurs d’électricité et les consommateurs industriels directement raccordés au réseau ou les distributeurs d’électricité. Le courant produit est porté à un niveau de tension de 400 000 volts, ce qui permet de le transporter sur de longues distances en minimisant les pertes. Le courant est ensuite transformé en 225 000 volts, puis 90 000 ou 63 000 volts pour l’alimentation régionale et locale en électricité.

Les entreprises française et espagnole, gestionnaires du réseau de transport d’électricité, RTE (Réseau transport d’électricité) et REE (Red Eléctrica de España) ont constitué à part égales la société mixte INELFE (INterconnexion ELectrique France-Espagne) qui a pour mission, la construction et la mise en service des interconnexions électriques entre la France et l’Espagne afin d’augmenter la capacité d’échange d’électricité entre les deux pays.