Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Prévention des risques

Prévention des feux de forêt

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 juin 2019

Un feu de forêt sur deux est la conséquence d’une imprudence. L’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies : 90% des départs de feu. Ils sont dus au fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles…) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps).

Testez vos connaissances

Testez vos connaissances sur les feux de forêt

Se protéger et protéger les autres

Quelques conseils :

  • ne pas fumer en forêt et ne pas jeter de mégots par la fenêtre de la voiture ;
  • ne pas allumer de feu ;
  • respecter les interdictions d’accès dans certains massifs boisés en période de risques ;
  • prévenir le 18 ou le 112 dès le début de l’incendie (tout en essayant de l’éteindre avec de la terre, du sable ou de l’eau).
  • ne pas planter à proximité des habitations certaines essences très inflammables (chêne kermès, cyprès, mimosa, eucalyptus, végétaux épineux et conifères) et de ne pas pratiquer de brûlage entre avril et septembre surtout si le vent souffle. Pour ceux qui se trouvent dans leur maison (le meilleur abri), il faut arroser les abords de la maison et les façades, fermer les volets, trappes de tirage de la cheminée, bouches d’aération et de ventilation, placer en bas des portes des serpillières mouillées, garer les voitures, vitres fermées, contre les façades opposées à la direction du feu, s’habiller avec des vêtements en coton et mettre un linge humide sur le nez pour se protéger des fumées.

En savoir plus

Site du ministère de l’Écologie sur la prévention des feux de forêt