Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable et Évaluation environnementale

Santé et environnement pour tous

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 mars 2019

Un moniteur pédagogique pour mesurer la qualité de l’air intérieur et garantir santé et bien-être sur les lieux de travail, dans les salles de classes, les bureaux, les salles de réunion, les crèches…

Ce que l’on sait :

  • L’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur.
  • Nos bâtiments sont de plus en plus isolés compromettant ainsi la circulation de l’air.
  • Le dioxyde de carbone (CO2) produit par notre respiration s’accumule dans l’air ambiant.
  • À des concentrations normales, le dioxyde de carbone n’est pas dangereux. En excès, concentration dépassant 1200 ppm (parties par million), il peut provoquer diminution de la concentration, somnolence, fatigue intellectuelle, baisse de productivité, maux de tête…


Paramétré pour une utilisation en Espaces Recevant du Public (ERP), le moniteur pédagogique de mesure surveille en temps réel la qualité de l’air intérieur.

Il indique quand la concentration en CO2 dépasse un seuil défini et donne l’alerte par un signal sonore pour avertir qu’il faut aérer.


Il mesure également la température et le taux d’humidité relative du local, car l’air confiné, la chaleur et l’humidité de l’air favorisent le développement d’acariens et de moisissures pouvant provoquer des allergies.

Un moniteur pour qui ?


Pour les structures à même de favoriser le regroupement dans leurs locaux de personnes comme les écoles, centres de loisirs, salles de réunions, auditoires, crèches…

Le dioxyde de carbone n’est pas le seul polluant visé, nous en respirons d’autres : les composés organiques volatiles (cov) émis par les produits d’entretien, les colles, les solvants utilisés dans la fabrication des meubles et la décoration.
Aérer et ventiler un local pour maintenir un taux de CO2 correct permet aussi de diluer ces autres polluants et de les réduire à des quantités non néfastes pour la santé.

Comment ventiler une pièce sans gaspiller d’énergie ?


Pour régénérer rapidement l’air confiné et vicié par de l’air frais, il suffit de créer un courant d’air : ouvrir des fenêtres opposées, si possible, ou une fenêtre et la porte d’entrée. Ouvrir quelques minutes, MÊME EN HIVER, n’est pas coûteux en énergie car le bâtiment, les matériaux et les objets ont une certaine inertie thermique : ils n’ont pas le temps de refroidir. Très vite après la fermeture des portes et fenêtres, la pièce retrouvera sa température initiale.

Des moniteurs pédagogiques sont mis à disposition par le Pôle Sensibilisation et Gouvernance de la DREAL et ce au bénéfice de toute structure ou association souhaitant sensibiliser sur le sujet de l’air intérieur.

Bien aérer c’est aussi savoir respirer !

Contacts pour réserver un moniteur de la qualité de l’air intérieur :
DREAL Nouvelle-Aquitaine - Tél. 05 55 12 96 08 ou 05 55 12 96 20
psg.mdd.dreal-na@developpement-durable.gouv.fr