Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Aménagement Habitat Construction Sites Paysages
 

Sites classés et inscrits de la région

 
 
Rencontres-débats politiques des sites

La DREAL Aquitaine, en collaboration avec le CEPAGE (Centre de recherche sur l’histoire et la culture du paysage) de l’École nationale supérieure d’architecture et de Paysage de Bordeaux, organise tous les deux ans environ, une journée portant sur la Politique des Sites. Des thèmes de réflexion sont choisis pour chaque édition.

  • « Sites classés : quelles ressources pour les territoires ? » en 2015
  • « Sites classés et paysages agricoles » en 2013
  • « Protéger, oui, mais après ? » en 2010
  • « Paysage protégé, outil de développement ? » en 2008

Accéder aux programmes et aux comptes-rendus de ces journées

 
Programmes des nouvelles protections

La circulaire ministérielle sur les orientations de la politique des sites du 30 octobre 2000 prescrivait un bilan de la politique des sites existants et la définition de nouvelles protections sous forme de programme pluriannuel.
Ce programme a été présenté en 2006 lors des Commissions Départementales des Sites (CDS) des différents départements, à l’occasion du Centenaire de la première loi sur les sites. La ministre de l’Écologie avait alors publié sur cette base une liste indicative des sites majeurs restant à classer dans chaque région, liste annexée à la circulaire ministérielle du 2 octobre 2006.

En 2011, une nouvelle circulaire ministérielle (7 juillet 2011), demandait l’actualisation de ces listes. Pour chaque département, une liste actualisée et révisée a été établie par la DREAL et le STAP et présentée devant la CDNPS.
Cette liste a de nouveau été actualisée en 2015 et une publication nationale doit prochainement avoir lieu.

 
Carte des sites emblématiques (hors sites classés et inscrits) du Limousin
Les sites emblématiques du Limousin ont été inventoriés sous l’appellation « zones sensibles » dans les années 1980-85 à l’initiative de la DRAE du Limousin qui souhaitait à cette époque disposer de données qualitatives sur les paysages naturels et/ou bâtis de la région. Repris dans l’atlas des paysages du Limousin, ils servent de support à la mise en place de protection de sites. Accéder à la carte des sites emblématiques du Limousin