Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Patrimoine naturel

Vers une stratégie régionale de la biodiversité de Nouvelle-Aquitaine

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 mai 2021
Le 3 mai 2021, un webinaire co-organisé par l’État et la Région a mobilisé plus de 300 acteurs régionaux autour du projet de stratégie régionale de biodiversité (SRB) de Nouvelle-Aquitaine.

Lézard ocellé Le diagnostic de l’état de la biodiversité et les grands enjeux de cette future stratégie ont été partagés. La richesse des échanges, notamment avec les membres du comité régional de biodiversité (CRB) et du conseil économique social et environnemental (CESER), augurent d’une dynamique constructive pour établir le futur plan d’actions de cette SRB.

Une démarche concertée

Déclinaison de la Stratégie Nationale de la Biodiversité (SNB), la SRB a été lancée en mars 2019 par la Région Nouvelle-Aquitaine, en co-pilotage avec la DREAL et la direction régionale de l’Office français de la biodiversité (OFB), avec l’appui des Agences de l’Eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne.

Première étape de cette SRB, le diagnostic de biodiversité a été rédigé en concertation avec les acteurs régionaux (associations naturalistes, socio-professionnels, scientifiques, collectivités, etc.) et a permis de dégager les enjeux pour cette SRB. Le diagnostic porte sur les thématiques suivantes : connaissance de la biodiversité et de ses interactions avec les activités humaines, préservation des milieux et espèces, renaturation, gestion durable des ressources naturelles, éducation à l’environnement, solutions de développement et d’innovation basées sur la nature, mobilisation citoyenne, ainsi que sur l’évaluation des politiques publiques impactant ou favorisant la biodiversité. Une plaquette de synthèse présentant les éléments clés de ce diagnostic et des enjeux a été diffusée pour ce séminaire.
La seconde étape vise à co-construire le plan d’actions collectif de la SRB pour les dix prochaines années.

Une forte mobilisation des acteurs et des instances

L’Agence Régionale de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine (ARB NA) a assuré la coordination technique de cette première phase de diagnostic et d’identification des enjeux, sous la responsabilité des copilotes de la Région et de l’État. Le comité français de l’Union internationale pour la conservation de la naturea apporté un appui méthodologique à la démarche.

Dans le cadre d’un Comité Technique et Scientifique (CTS) spécifique à la SRB, une soixantaine de partenaires techniques et scientifiques ont apporté près de 150 contributions, complétant les nombreuses sources documentaires étudiées. Des groupes de travail spécialisés ont traité de la prise en compte de la biodiversité dans diverses problématiques forestières et agricoles.

Á chaque stade de leur élaboration, le diagnostic et les enjeux ont été discutés avec la commission stratégique du Comité Régional de Biodiversité (CRB) et avec le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel.

Le succès du webinaire

Au cours du webinaire du 3 mai, le conseil économique social et environnemental (CESER) a émis plus d’une quinzaine de recommandations, en s’attachant notamment à l’articulation cohérente entre cette SRB et la future stratégie nationale de biodiversité (SNB).

Le comité scientifique interdisciplinaire sur la biodiversité et les services écosystémiques en Nouvelle-Aquitaine (Ecobiose) a présenté les services rendus par la biodiversité, en particulier pour l’économie de notre région, première de France dans le domaine de l’agriculture, du tourisme et forestière pour la production de bois et de biomasse.

L’ARB NA a exposé les résultats du diagnostic de biodiversité et les enjeux identifiés. Illustrant certains de ces enjeux, des témoignages d’acteurs ont dessiné des pistes d’actions pour la SRB, qu’il s’agisse de réseau d’espaces naturels, de mobilisation des acteurs et des citoyens ou de gestion exemplaire des formations arborées en territoire agricole.

La richesse des présentations et des échanges a été vivement saluée par le Président de Région et par la Directrice de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement.

Une concertation territorialisée pour le plan d’action de la SRB

Pour rédiger le plan d’action, la concertation des acteurs est confiée à l’Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement (IFREE) et à l’ARB NA. Des journées de réflexions territorialisées seront planifiées à partir de l’automne 2021 sur 8 territoires de la région et les travaux seront restitués lors d’un séminaire. Á l’issue de la rédaction du plan d’action, un événement régional en 2022 est prévu. Il devrait donner lieu à des déclarations d’engagements formels des différents partenaires pour mettre en œuvre des actions de la SRB.