Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 

Bassin de la Nivelle

Fonctionnement hydrologique

La proximité de l’océan est à l’origine de la forte humidité des vents dominants (secteur ouest à nord-ouest) ; l’écran pyrénéen impose une ascension rapide aux courants aériens avant leur détente, qui génère des précipitations abondantes.
Les températures restent douces, avec une moyenne d’environ 14°C. L’hiver reste tempéré avec des minimales en janvier. L’été est chaud (26 jours en moyenne au-dessus de 25°C à Ciboure) mais les températures subissent l’influence marine et dépassent rarement les 30 °C.

La pluviométrie moyenne annuelle est d’environ 1 600 mm à Saint-Pée-sur-Nivelle. La pluviométrie moyenne sur le bassin versant est supérieure à 2 000 mm.
Le caractère saisonnier de la pluviométrie est très marqué :
la saison d’été, de juillet à octobre est caractérisée par des averses d’orage brèves et très violentes, le reste de l’année, les pluies sont plus modérées.

Le régime de la rivière est assez régulier. Les crues sont en règle générale brèves et soudaines et présentent un caractère particulièrement dangereux.
Elles sont très débordantes dans les zones agricoles avec une fréquence annuelle et dans les lieux habités avec une fréquence biennale à décennale. Les hauteurs d’eau peuvent être très importantes et les vitesses d’écoulement très élevées.
A titre d’exemple les dégâts aux lieux habités, aux infrastructures, aux activités industrielles et commerciales ainsi qu’à l’agriculture ont été estimés à 8M€ pour la crue de août 1983.

Le tronçon Vigicrues

- La Nivelle

Stations de suivi

- St-Pée-sur-Nivelle [Lurberria]
- St-Pée-sur-Nivelle [Cherchebruit]
- Ciboure(St-Jean-de-Luz)