Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Transition énergétique Changement climatique

Études complémentaires engagées au niveau de Capbreton

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juillet 2019

À l’issue de la concertation avec le public, les élus, les associations et les services de l’État, le fuseau de moindre impact de la liaison électrique « Golfe de Gascogne » a été validé par le Ministre de la transition écologique et solidaire le 30 mai 2018. Cette étape a permis à RTE d’engager la phase d’études techniques et environnementales préalable au dépôt des dossiers de demandes d’autorisations administratives.

En mai 2019, dans le cadre d’études géologiques des fonds autour du Gouf de Capbreton qui est un canyon sous-marin s’ouvrant à quelques centaines de mètres du port de Capbreton, RTE a détecté un glissement de terrain sous-marin récent.

Cet évènement conduit RTE (Réseau de transport d’électricité) et RÉE (Red Éléctrica de España) à engager des investigations complémentaires sur la géologie autour du Gouf et les différents tracés possibles pour le projet au niveau de Capbreton.

Initialement prévu début juin 2019, le dépôt des demandes d’autorisations administratives sera réalisé une fois que les résultats des analyses complémentaires seront disponibles. Les services de l’État, organisés en équipe projet, se sont mobilisés tout au long de la phase d’études préalables afin de préciser à RTE les attentus des différents dossiers d’autorisation à constituer.

Un réseau électrique européen pleinement interconnecté constitue l’une des conditions clés pour stimuler la transition énergétique et garantir la disponibilité d’une énergie sûre, accessible et durable au sein de l’Union européenne. L’objectif reste de doubler au plus vite les capacités d’échange d’électricité entre la France et l’Espagne.

Des informations complémentaires sont disponibles sur le site dédié d’INELFE, société mixte constituée par RTE et RÉE, son homologue espagnol.