Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Transition énergétique Changement climatique
 

Projet d’interconnexion électrique France-Espagne Golfe de Gascogne

 
 
Projet d’interconnexion électrique France-Espagne "Golfe de Gascogne" : Fuseau modifié dans les Landes
À la suite du glissement de fonds marins constaté en 2019 à proximité du Gouf de Capbreton, RTE a repris la concertation avec le public dans la zone de Capbreton, sous l’égide des garants de la CNDP (commission nationale du débat public), afin d’évaluer les options de fuseau terrestre envisageables. Ces options ont été étudiées, comparées et présentées par RTE (Réseau de transport d’électricité) lors de la réunion plénière de concertation du 12 juillet 2021 présidée par la Préfète des Landes, associant les élus, les gestionnaires de réseaux, les services de l’État et les associations qui a permis de retenir le fuseau terrestre de contournement du Gouf de Capbreton.
 
Projet d’interconnexion électrique France-Espagne "Golfe de Gascogne" : Reprise des concertations pour le contournement terrestre du canyon de Capbreton
RTE (Réseau de transport d’électricité) reprend sa concertation avec le public au travers de réunions publiques, d’ateliers et de permanences pour déterminer les différents tracés terrestres possibles pour le contournement du canyon de Capbreton (40).
 
Études complémentaires engagées au niveau de Capbreton
RTE (Réseau de transport d’électricité) et RÉE (Red Éléctrica de Espanã) engagent des analyses complémentaires sur la géologie autour du Gouf et les différents tracés possibles pour le projet au niveau de Capbreton (40).
 
Fuseau validé
À la suite de la concertation avec le public, sous l’égide d’un garant de la CNDP (commission nationale du débat public) et en cohérence avec les études sur la partie espagnole du projet, plusieurs options de fuseau (bleus, roses et vert sur les images) ont été étudiées, comparées et présentées par RTE (réseau de transport d’électricité) lors de la réunion plénière de concertation du 5 avril 2018.
 
Présentation du projet d’interconnexion
Une liaison d’environ 370 km doit permettre plus d’échanges électriques entre la France et l’Espagne.