Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités
 

La DREAL renforce ses contrôles des sites industriels pour accompagner le redémarrage des installations classées pour l’environnement

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mai 2020
La DREAL a poursuivi durant la période de confinement ses activités de contrôle du respect de la réglementation par les industriels pour protéger les riverains des installations, leur santé et la sécurité. Elle accompagne désormais la reprise d’activité.

Du 16 mars au 11 mai, du fait de l’arrêt de certaines entreprises, une quinzaine d’inspections ont été réalisées en Gironde (1/4 de l’activité 2019 sur la même période). Ces contrôles ont ciblé les secteurs encore en fonctionnement ou avec une activité particulièrement sensible : sites industriels SEVESO, activités liées aux déchets, installations dont les mesures de sécurité nécessitaient une mise à jour, etc.

De nouvelles méthodes ont été mises en œuvre pour s’assurer de la prise en compte des mesures nécessaires sur les secteurs sensibles en cette période d’effectifs potentiellement réduits : points hebdomadaires sur l’activité et les problématiques rencontrées, contrôles documentaires comme la vérification de l’adéquation des effectifs et des enjeux par contrôle des relevés de présence.

La période de confinement a également été mise à profit pour poursuivre l’instruction des demandes d’autorisation d’enregistrement ou de modifications d’installations.

Depuis le déconfinement, le rythme des contrôles accompagne la reprise de l’activité : 60 inspections des sites industriels seront réalisées dans toute la Gironde d’ici fin juin, soit 90 % de l’activité 2019 sur la même période. Ces inspections concernent des sites dans la métropole bordelaise (Bassens, Mérignac, Ambès), mais également des sites plus isolés (St-Symphorien, Parentis-en-Born, Salaunes…).

La reprise d’activité d’une usine après une période d’arrêt prolongée nécessite une vigilance accrue des exploitants. Le retour d’expérience montre que ce redémarrage peut être générateur d’accidents (voir le document ci-après).
Flash BARPI - Avril 2020 (format pdf - 653.7 ko - 18/05/2020)

C’est la raison pour laquelle l’inspection des installations classées concentre ses actions, durant ces premières semaines, sur les sites reprenant leur production et dont les activités peuvent être sources de pollution ou d’accident.