Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 

Le Thouet Amont

La configuration géologique, avec un socle rocheux cristallin qui couvre une partie importante de l’amont du bassin, fait que la rivière réagit de façon rapide à des quantités de pluie moindres, dès que le sol est saturé, en particulier en période hivernale. Une particularité du Thouet amont est d’avoir en rive gauche des affluents importants que sont le Cébron et le Thouaret qui réagissent eux aussi rapidement et ont un rôle non négligeable sur les crues du Thouet. De ce fait, d’autres communes situés sur ces affluents, non couvertes par le périmètre de la prévision des crues, se retrouvent aussi inondées lors des événements exceptionnels.
Le long du Thouet amont, il n’y a le plus souvent que quelques habitations par commune qui soient concernées par les débordements de la rivière principale. Font exception Parthenay, Saint‑Loup‑Lamairé et à l’aval Thouars, dans le département des Deux Sèvres qui sont les principales communes à enjeux.
Le 5 janvier 1961, le Thouet a atteint 5,28 m à Saint-Loup-Lamairé. Plus récemment, la cote de 3,88 m y a été atteinte le 5 janvier 2001.

Les cartes des tronçons Vigicrues

Le Thouet Amont

Les stations affichées dans Vigicrues

Le Tallud (Thouet)
Parthenay (Thouet)
Saint Loup Lamairé (Thouet)
Saint Généroux(Thouet)
Missé (Thouet)
Gourgé (Cébron)
Saint Loup (puy terrier) (Cébron)
Massais (Argenton)