Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Patrimoine naturel

Trame verte et bleue

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 novembre 2016 (modifié le 16 juin 2020)
Les objectifs de la Trame verte et bleue (TVB)

Des objectifs écologiques…

  • Relier les milieux naturels entre eux en milieux urbain et rural.
  • Permettre le déplacement des espèces.
  • Préserver la nature patrimoniale et ordinaire.



Mais aussi

  • Améliorer le cadre de vie et la qualité paysagère.
  • Favoriser un aménagement durable des territoires dans le respect des enjeux socio-économiques.

Un réseau écologique, outil de préservation de la biodiversité

La Trame verte et bleue (TVB), l’un des engagements phares du Grenelle de l’environnement, est une démarche qui vise à maintenir et à reconstituer un réseau d’échanges sur le territoire national pour que les espèces animales et végétales puissent, comme l’homme, communiquer, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer… c’est-à-dire assurer leur survie, en facilitant leur adaptation au changement climatique. A ce titre, elle vise à limiter la fragmentation des habitats naturels, première source d’érosion de la biodiversité dans les pays industrialisés.

La Trame verte et bleue est une des réponses au constat que la conservation de la biodiversité ne peut plus se réduire à la protection de la faune et de la flore dans des espaces protégée et se limiter aux espèces protégées. Une approche d’ensemble de la biodiversité a créé une nouvelle dynamique de protection et restauration avec un intérêt nouveau pour la biodiversité qualifiée d’ordinaire : cette dernière rend des services souvent irremplaçables et recouvrant souvent aussi des espèces communes en régression (abeilles..).

La prise en compte de la Trame Verte et Bleue en France s’inscrit dans la continuité d’une réflexion sur les réseaux écologiques engagée dès les années 1990 à l’échelle mondiale.

Les réseaux écologiques ont depuis pris de plus en plus d’importance dans les réflexions et sont au cœur de la Stratégie Européenne de la biodiversité pour 2020.

La Trame verte et bleue constitue donc un outil de préservation de la biodiversité s’articulant avec l’ensemble des autres outils encadrés par la stratégie nationale de biodiversité 2011-2020. En complément de ces autres outils essentiellement fondés sur la connaissance et la protection d’espèces et d’espaces remarquables, la Trame verte et bleue permet de franchir un nouveau pas en prenant en compte le fonctionnement écologique des espaces et des espèces dans l’aménagement du territoire et en s’appuyant sur la biodiversité ordinaire.

Un outil d’aménagement du territoire

La prise en compte de la Trame verte et bleue au niveau local, notamment par le biais des documents d’urbanisme réalisés par les collectivités (SCoT et PLU), mais aussi grâce à la mobilisation d’outils contractuels, permet d’intégrer les continuités écologiques et la biodiversité dans les projets de territoire. Même si la Trame verte et bleue vise en premier lieu des objectifs écologiques, elle permet également d’atteindre des objectifs sociaux et économiques, grâce au maintien de services rendus par la biodiversité (production de bois énergie, production alimentaire, bénéfices pour l’agriculture, auto-épuration, régulation des crues…), grâce à la valeur paysagère et culturelle des espaces qui la composent (amélioration du cadre de vie, accueil d’activités de loisirs…), mais aussi grâce à l’intervention humaine qu’elle nécessite sur le territoire (gestion des espaces TVB, ingénierie territoriale, etc.).

Schéma - La TVB, au cœur des politiques publiques

Télécharger :
Plaquette nationale trame verte et bleue

Pour en savoir plus :
Site du Ministère de la Transition écologique et solidaire
Centre de ressources national sur la Trame Verte et Bleue
Le site trame verte et trame bleue en Nouvelle-Aquitaine